Pour les managers : reconnaître les défis de bien-être au sein de votre équipe

1 Mar ‘24
5 min
Efficacité au travail
Par la rédaction d'OpenUp
Relu par: psychologue Kim Schlüter
Parfois, vous remarquez que quelqu’un agit différemment. Il/elle est un peu plus absent·e ou distant·e, ou peut-être simplement irritable ou occupé·e. C’est parfaitement normal, personne n’est heureux tout le temps. Mais un changement dans le comportement de quelqu’un est parfois le symptôme d’un défi plus profond.

 

En tant que manager, il est important de veiller au bien-être de vos membres d’équipe. En sachant quoi rechercher, vous pouvez offrir à vos collègues un soutien ou une aide supplémentaire en temps voulu.

 

Caractéristiques des défis de bien-être au travail

 

Les recherches montrent que 60 à 75 % des personnes sont confrontées à des défis mentaux à un moment donné de leur vie, comme le stress, la négativité ou le manque de confiance en soi. Il n’est donc pas surprenant qu’une personne de votre équipe se trouve dans une telle situation.

 

Mais comment agir à temps et prendre conscience que quelqu’un ne se sent pas bien ? Notre psychologue Kim Schlüter explique ce à quoi il faut être attentif·ve et ce que vous pouvez faire.

 

Changements de comportement

 

Votre comportement est déterminé par votre état d’esprit. Si quelqu’un n’est pas à l’aise, vous le remarquerez à son comportement.

 

“Cela peut varier d’une personne à l’autre”, dit Kim. “Certaines personnes deviennent plus silencieuses et se tiennent un peu plus en retrait, tandis que d’autres peuvent réagir avec irritation et perdre rapidement leur sang-froid ou vouloir fuir la situation.”

 

Les signaux auxquels il faut être attentif sont les suivants :

 

  • Distraction
  • Agitation
  • Difficulté à contrôler ses émotions
  • Impatience
  • Perte d’intérêt
  • Baisse d’énergie
  • Irritation
  • Isolement
  • Morosité
  • Nervosité ou tension

 

Soyez conscient·e que vous ne pouvez pas toujours remarquer tous les signes. Lors d’une conversation, si nécessaire, vous pouvez poser des questions pour évaluer d’autres facteurs potentiels, tels que la tension, une diminution de l’appétit (ou au contraire, manger davantage) ou un sommeil perturbé.

 

“Tout le monde a un jour ou une semaine sans”, poursuit Kim. “Par exemple, l’irritabilité ou le manque de concentration chez quelqu’un ne sont pas nécessairement le signe d’un souci majeur.”

 

Le conseil général ? “Demandez proactivement comment les choses se passent dès que vous remarquez quelque chose, et non pas seulement après un certain laps de temps. L’essentiel est d’ouvrir le dialogue, de montrer que vous êtes là pour quelqu’un et de créer un environnement sûr. Vous pouvez aussi être particulièrement attentif·ve à cela après un événement important dans la vie de quelqu’un.”

 

Et il est important de faire comprendre à votre membre d’équipe qu’il est également possible d’aborder le sujet avec d’autres personnes et de ne vous en parler que lorsqu’il/elle est prêt·e.

 

Que pouvez-vous faire en tant que manager ?

 

Vous jouez un rôle crucial et contribuez à une culture d’entreprise saine, axée sur le bien-être. Prendre le temps de vous renseigner et d’apprendre est une étape cruciale pour façonner cette culture d’entreprise épanouissante.  

OpenUp vous offre de nombreuses ressources pour vous accompagner dans cette direction, dont des cours en ligne en anglais.

Vous n’utilisez pas encore notre plateforme ? Découvrez comment nous pouvons vous aider.

Ceci étant, il est important de se rappeler que, malgré tous vos efforts, vous ne pouvez pas résoudre tous les défis de vos collègues. En fin de compte, il en va de leur responsabilité. Votre rôle est d’observer attentivement votre équipe et d’assurer un environnement sûr et sain, où chacun se sent à l’aise de partager ouvertement ses difficultés et ses sentiments. Voyons comment vous pouvez y parvenir :

 

Écoutez et montrez de l’intérêt 

 

“Témoignez un réel intérêt pour le bien-être de votre équipe. Accordez-leur l’espace nécessaire pour partager leurs expériences, et surtout, écoutez-les. Ces deux aspects sont souvent difficiles à concilier. Offrez ensuite votre aide ou votre soutien si nécessaire”, conseille Kim.

 

Posez des questions

 

Soyez conscient·e du fait que les gens ont parfois tendance à minimiser leurs difficultés, simplement parce qu’ils ne veulent pas peser sur les autres. N’hésitez pas à poser des questions lorsque quelqu’un vous confie quelque chose. Indiquez-leur que vous êtes à leur écoute.

 

Comment ? “La formule écouter, résumer, questionner est une bonne approche. Tenez compte des commentaires minimisant la situation (comme “ce n’est pas si grave”) ou des mots connotés (comme agaçant, irritant ou difficile). Faites comprendre à la personne que vous la voyez et l’entendez si c’est ce qui se présente à vous. C’est ainsi que vous lui montrez qu’elle peut se confier”, conseille Kim.

 

Vous pouvez par exemple demander “Que veux-tu dire exactement par…”, “Qu’est-ce qui te pose exactement problème dans…” ou “Si je comprends bien…”.

 

Lorsqu’une personne vient vous voir, elle apprécie que vous l’écoutiez et que vous vous montriez réellement intéressé·e, sans lui offrir immédiatement de solutions. Le simple fait de se confier peut être utile. Et n’oubliez pas de souligner que ces conversations restent confidentielles.

 

Planifiez des check-ins réguliers

 

Prenez régulièrement des nouvelles de vos membres d’équipe, par exemple tous les mois, afin de discuter de leur bien-être mental, de leur charge de travail, du stress et d’autres facteurs qui peuvent affecter leur bonheur au travail. Cela pourrait également inclure un soutien pour le développement professionnel.

 

Vous avez remarqué quelque chose entre deux rendez-vous ? Abordez le sujet avec délicatesse en demandant comment les choses évoluent, et restez à proximité si possible, afin que votre collègue puisse revenir vers vous.

 

Et si la situation évolue ?

 

L’écoute est l’étape la plus importante pour aborder les difficultés ou défis d’ordre mental. Signalez-le si vous n’êtes pas à l’aise avec le sujet et discutez ensemble de ce qui est nécessaire. Laissez votre collègue s’exprimer.

 

Souvent, une oreille attentive suffit. Mais il peut arriver qu’une situation demande davantage, comme un entretien avec le médecin du travail ou les RH. Abordez le sujet ouvertement avec la personne concernée.

 

Des thèmes plus lourds et plus préoccupants sont-ils en jeu ? N’hésitez alors pas à poser des questions complémentaires, mais indiquez aussi que vous ne savez pas comment réagir au mieux, si tel est le cas, et que vous chercherez ensemble les solutions appropriées.

 

Si votre entreprise nous a choisi comme partenaire, vous pouvez toujours recommander notre plateforme à vos collègues. Par exemple, vous pourriez dire à un·e collègue qui traverse une passe difficile : “Tu sais quoi ? Nous avons accès à un accompagnement pour le bien-être mental grâce à OpenUp. Je l’ai utilisé moi-même et j’ai trouvé ça incroyablement utile. Les experts de la plateforme peuvent t’orienter face à divers défis. Je te ferai parvenir le lien pour que tu puisses y jeter un coup d’œil.”

 

Partager ce lien avec vos collègues pourrait ouvrir de nouvelles opportunités pour eux et transformer positivement leur quotidien. Un petit geste comme celui-ci peut avoir un impact significatif, alors n’hésitez pas à passer à l’action !

 

Vous voulez en savoir plus sur la manière d’aborder efficacement le bien-être mental avec votre équipe ? Suivez notre cours (en anglais) pour des conseils détaillés.

Comment voulez-vous prendre soin de vous ?

Spaces

Des sessions de groupe interactives et des masterclasses pour partager des expériences et acquérir des connaissances pratiques.

Réservez votre session Space
Sessions individuelles

Accès rapide à des sessions et des chats en ligne avec un·e psychologue certifié·e ou un·e expert·e lifestyle, à tout moment.

Réserver une session
Parcours d'apprentissage personnel

Cours et ressources en ligne pour améliorer votre bien-être mental à votre propre rythme.

En savoir plus