Santé mentale en France : nos conseils pour lever les tabous

6 Oct ‘22
2 min
Par la rédaction d'OpenUp
Corrigé par notre psychologue Judith Klenter

Enjeu majeur de santé publique, la santé mentale n’en demeure pas moins une cause à promouvoir. Particulièrement sur votre lieu de travail et auprès de vos collaborateurs, qui attendent, pour la plupart, une prise en charge adéquate de leur employeur. Etat des lieux et conseils pratiques pour préserver le bien-être de vos équipes.

 

Elle a beau avoir sa journée mondiale (le 10 octobre), la santé mentale reste encore, selon le psychiatre français Raphaël Gaillard, “un sujet tabou en France”. Certains la considèrent même comme le “parent pauvre de la médecine”, regrettant le manque de moyens qui lui sont alloués. 

 

Plusieurs engagements clés ont toutefois été récemment pris dans le cadre du programme prioritaire de Santé Publique France pour la santé mentale. Parmi ceux-ci, une communication grand public régulière sur la santé mentale, la mise en service d’un numéro gratuit de prévention du suicide 24h/24, un renforcement de la prévention de la souffrance physique dans le monde du travail et l’inclusion systématique de la santé mentale dans les travaux du Comité Interministériel pour la santé.

 

Car les troubles psychiques sont fréquents dans l’Hexagone. Un constat forcément accentué par la pandémie du Covid-19. La preuve ? Une étude révélait, en 2021, que plus d’un quart des Français faisait l’objet de suspicion d’anxiété généralisée. La Fondation France estime elle aussi qu’un Français sur quatre a été, ou sera, au cours de sa vie, confronté à une situation de déséquilibre mental. “D’où la nécessité d’en parler.” Et de démystifier ce qui, aujourd’hui, est un enjeu majeur de santé publique et une composante essentielle du bien-être quotidien.

 

Peur, honte, manque d’information, … Les Français ne parviennent pas toujours à mettre des mots sur leurs maux, à identifier leurs symptômes éventuels et, surtout, à solliciter les professionnels adéquats pour se faire aider.

 

“Il n’est pas courant de discuter de ses sentiments et de ses ressentis. Certaines personnes rencontrent en tout cas des difficultés à les exprimer et craignent d’être stigmatisées. Néanmoins, en parler permet non seulement de se libérer d’une partie de son mal-être, mais aussi de mettre fin à ce phénomène de stigmatisation. Plus on en parle et plus on conscientise la population sur l’importance de soigner sa santé mentale. On l’aide à en comprendre tous les enjeux”, ajoute Liliane Thoelen, psychologue chez OpenUp.

 

 

Des ambassadeurs au quotidien

 

Comment peut-on dès lors agir concrètement et préserver la santé mentale de ses collègues et collaborateurs ? Réalisé cet été auprès de 2000 responsables RH français, notre baromètre annuel de la santé mentale en France révèle que 74% des salariés attendent de leur employeur qu’il assume la responsabilité de leur santé mentale. Voici quelques conseils pratiques qui feront de vous de véritables ambassadeurs en la matière. A vous de jouer !

 

  1. Savoir identifier les collègues en situation délicate

Stress, surmenage, visage fermé, répétition d’erreurs, irritabilité inhabituelle, attitude subitement négligée, tendance à s’isoler, … Les signaux de troubles peuvent être aussi variés que nombreux. En sachant les repérer rapidement, vous serez en mesure de donner l’alerte et de mobiliser, si nécessaire, les personnes ressources adéquates.

 

  1. Encourager le dialogue et le soutien

L’écoute est votre (meilleure) alliée ! Vous êtes face à un(e) collègue visiblement en situation délicate ? Proposez-lui d’échanger et de trouver ensemble des solutions en toute transparence, sans l’y forcer. Faites preuve d’attention et de bienveillance, sans juger et/ou minimiser. 

 

  1. Promouvoir les bonnes pratiques de prévention 

Elles se veulent simples et accessibles à tou(te)s. Quelques exemples concrets pour inspirer vos collaborateurs ? 

 

  • Formaliser les pauses, même courtes, pour s’étirer, respirer, méditer, boire un thé, écouter de la musique voire sortir quelques minutes pour s’aérer l’esprit.
  • Fixer des priorités pour déterminer les tâches urgentes et celles qui le sont moins.
  • Reconnaître ses limites en apprenant à dire “non” ou “je ne sais pas” et ainsi éviter un coup de pression inutile.
  • Accomplir une tâche à la fois. Plusieurs études montrent que le multitasking est un important facteur de stress pour notre esprit. Sans oublier l’impact qu’il peut avoir sur notre efficacité.
  • Célébrer les succès et se concentrer sur ses réussites au travail pour mieux les apprécier et renforcer l’estime de soi.
  • Cultiver l’optimisme. Non seulement elle est communicative mais en plus elle constitue un véritable outil de motivation et de performance. Une vraie marque de fabrique des leaders !

 

  1. Se référer aux personnes ressources

Si vous doutez de la bonne attitude à adopter face à un(e) collègue en situation délicate, une personne ressource qualifiée pourra certainement prendre le relais. Qu’il s’agisse de votre supérieur hiérarchique, d’une personne de confiance interne à l’entreprise, de la médecine du travail ou d’un service d’aide psychologique externe spécialisée. L’assistance n’en sera que plus optimale et efficace.

 

La prévention peut aider chacun d’entre nous, que nous soyons en bonne santé mentale ou face à un challenge. La prévention n’est pas limitée ou ciblée à un seul type de population. Au contraire, elle est précieuse pour tout le monde. En effet, notre bien-être évolue en fonction de ce qui se déroule dans notre vie. La mise en place de mesures préventives accessibles peut contribuer à empêcher l’apparition de problèmes de santé mentale, à aider ceux qui en souffrent déjà à se préserver et à soutenir ceux qui sont à risque”, précise Liliane Thoelen, psychologue chez OpenUp.

 

OpenUp, « où vous voulez, quand vous voulez »

 

A ce sujet, notre baromètre annuel de la santé mentale au travail révèle que 45% des employés préfèrent discuter de leur bien-être mental avec un interlocuteur externe mais que 67% d’entre eux ne savent pas à qui s’adresser. Et si nous y travaillions ensemble ? Avec OpenUp, vos collaborateurs bénéficient d’un accès illimité à notre réseau de psychologues certifiés, de façon anonyme et dans les 24h.

 

Nous leur fixons rendez-vous sur une seule et même plateforme en ligne pour prendre soin de leur santé mentale, au travers de consultations personnelles, de sessions de groupe ou encore de séances de méditation.

 

Pas de doute : en apportant chaque jour soutien et accompagnement à vos collaborateurs, vous prenez soin de leur bien-être, leur donnez tous les outils nécessaires pour s’épanouir au sein de l’entreprise et influencez positivement leur performance au travail. D’autant que la  crise du Covid-19 a complètement bousculé nos habitudes de consultation. Aujourd’hui, solliciter un spécialiste en ligne n’a plus rien d’inhabituel pour les Français. On en parle ?