5 conseils à suivre maintenant pour devenir un meilleur manager

31 Aug ‘22
4 min
Par la rédaction d'OpenUp
illustratie van een goede manager
Évoluer dans son rôle de responsable ne se fait pas en dormant ; cela demande du travail. Sans cesse. En effet, que vous débutiez en tant que manager ou que vous soyez dans le métier depuis des années, il y a toujours des possibilités de progression. Ce n’est pas pour rien que John F. Kennedy a prononcé ces mots : « Le leadership et l’apprentissage sont indispensables l’un à l’autre ».

 

Nous vous indiquons ici quelles mesures vous pouvez prendre pour devenir un bon manager.

 

1. Pensez aux managers que vous admirez

 

Vos premiers pas en tant que leader peuvent être difficiles. Vous pouvez vous sentir comme Bambi sur la glace. Il est utile de se tourner vers des managers que vous appréciez et qui vous inspirent, qui vous montrent – comme s’ils étaient votre propre « Panpan » – la meilleure manière de faire les choses. Même plus tard dans votre carrière, prendre exemple sur les autres peut rester profitable.

 

Demandez-vous quel manager a réellement été pour vous une source d’inspiration dans votre carrière passée. Notez quels sont ses points forts et réfléchissez à une façon de développer des qualités similaires. Consultez régulièrement cette liste pour vous remémorer les éléments qui la composent.

 

Vous ne devez pas perdre de vue votre propre personnalité ; cela va sans dire. Si vous venez habituellement au travail en costume et que vous vous présentez d’un jour à l’autre en baskets et col roulé parce que Steve Jobs avait opté pour cette tenue, vous ignorez peut-être votre style particulier.

 

2. Mettez les autres managers à l’épreuve

 

Qui serait mieux placé qu’un manager de talent pour vous apprendre à développer vos compétences de dirigeant ? Si vous avez suivi le premier conseil, vous avez probablement déjà en tête une liste de bons décideurs issus de votre réseau. Invitez-les à prendre une tasse de café pour parler de leurs échecs et de leurs meilleures réalisations. Beaucoup d’entre eux sont heureux de partager leur expérience.

 

Engagez également un dialogue avec des collègues managers que vous ne connaissez pas encore, dans le cadre d’un groupe de réflexion ou d’un mastermind, par exemple. Pendant ces rencontres, vous discutez avec un certain nombre de partenaires – généralement moins de dix – et vous vous aidez à évoluer dans votre travail. Il en existe pour chaque secteur ou fonction : effectuez une recherche sur Google ou, mieux encore, postez une demande sur votre LinkedIn. Vous pouvez aussi envisager de créer votre propre groupe !

 

3. Découvrez les qualités spécifiques de chaque membre de votre équipe et tirez-en parti

 

Il ressort d’une enquête menée par la Harvard Business Review auprès de 80 000 chefs d’entreprise que l’on compte autant de styles de management que de managers, mais qu’il existe une habitude qui distingue les leaders émérites des autres. Les responsables fiables consacrent du temps et de l’attention à la découverte des talents, des particularités et des faiblesses de chaque membre de leur équipe. Ils réfléchissent à la façon dont ils peuvent les utiliser pour le bien commun.

 

De cette façon, vous attribuez aux individus qui constituent votre équipe les rôles dans lesquels ils peuvent exploiter au mieux leurs compétences. Cela vous procurera de meilleurs résultats que d’essayer de motiver vos collègues à accomplir des tâches et à assumer des fonctions qui leur conviennent moins bien ou qu’ils n’apprécient pas. Cette démarche montre également que vous voyez vos employés pour ce qu’ils sont. Elle renforce vos liens et rend le groupe plus solide dans son ensemble.

 

4. Développez une vision et une stratégie communes

 

Les recherches menées par Google montrent que ses meilleurs managers ont une vision et une stratégie claires pour leur équipe. Les membres du groupe sont plus efficaces et hiérarchisent mieux leur travail si l’objectif global est clair. Le personnel est encore plus motivé quand les idées et la démarche sont élaborées de concert.

 

Une fois que vous avez structuré cette stratégie commune, analysez fréquemment avec vos collaborateurs les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs. De cette façon, vous privilégiez la transparence, vous encouragez vos collègues à faire sans cesse de leur mieux et, ensemble, vous avez la possibilité de vous adapter si l’équipe s’égare.

 

5. Informez-vous et changez d’avis

 

Être manager ne signifie pas que vous avez la science infuse. Ce n’est pas grave si vous ne savez pas tout et si vous ne connaissez pas les réponses à toutes les questions. Amy Edmondson, professeure à la Harvard Business School n’a-t-elle pas dit : « Un des défis du leadership est […] de reconnaître que vous, personnellement, ne possédez pas la réponse » ?

 

N’hésitez donc pas à récolter fréquemment des informations auprès de votre équipe : ensemble, ils sont sans doute beaucoup plus au fait que vous sur ce qui se passe au travail.

 

Et si votre équipe a une idée différente de la manière dont certains processus doivent être organisés ou de la direction que doit prendre un projet, accordez-vous la liberté de changer d’avis. En adoptant le principe « L’argument le plus fort l’emporte, pas le plus ancien », vous irez plus loin !

 

Rien n’est plus frustrant qu’un manager rigide qui suit des procédures en avançant cette seule justification : « Parce que c’est ainsi qu’on fait. » Et peu de choses sont aussi puissantes qu’un dirigeant qui évolue et grandit avec vous.

 

Chaque manager est unique

 

Quels que soient les conseils que vous choisissez de suivre, n’oubliez pas que chaque manager est unique et que développer son propre style de gestion prend du temps. Bambi a également dû passer par une phase d’essais et d’erreurs au début, mais avec un peu d’aide, il s’est mis à évoluer sur la glace en un rien de temps, comme s’il avait fait cela toute sa vie.

 

Ressentez-vous le besoin d’analyser davantage votre rôle de décideur ? En abordant, par exemple, une situation spécifique ou la façon dont vous pouvez progresser dans votre fonction ? Réservez une consultation avec l’un de nos psychologues.
Leur soutien peut se révéler très précieux.