Vérifiez avec votre esprit : les symptômes mentaux d’un excès de stress

20 Apr ‘21
4 min
Par la rédaction d'OpenUp

Ils disent que la diversité est le piment de la vie, ce qui signifie, d’une certaine manière, que le stress l’est aussi. À petites doses, le stress nous donne ce coup de pouce supplémentaire dont nous avons besoin pour sortir de nos zones de confort – et c’est exactement ce que nous voulons lorsque nous cherchons à essayer de nouvelles choses, à réaliser quelque chose de grand ou à changer de carrière. Mais que se passe-t-il si nous subissons trop de stress pendant une période prolongée ? Nos systèmes peuvent devenir surchargés. Sarah Takens, psychologue chez OpenUp, est là pour nous donner quelques conseils sur la façon dont nous pouvons vérifier avec notre tête et remarquer quand il est temps de prendre du recul.

 

Trop de stress

 

Le stress est une réaction physique que nous reconnaissons tous et qui se produit lorsque nous vivons ou pensons à des moments de tension. Par exemple, vous pourriez vous sentir stressé à l’idée d’être licencié au travail, ou même simplement de partir en vacances, si vous avez encore beaucoup à organiser. Nos systèmes de stress sont en fait un phénomène ancien, conçu pour préparer notre corps à agir immédiatement.’

Dans les temps reculés, cela était vraiment utile car cette réponse de combat ou de fuite nous aidait à rester en sécurité. Et, évidemment, c’est toujours utile si nous sommes poursuivis par un ours, par exemple, mais moins quand nous avons une échéance imminente. En ces temps modernes – où nous sommes en constante communication et soumis à beaucoup de pression pour travailler dur et accomplir des choses – beaucoup d’entre nous ont du mal à ne pas déclencher ces alarmes mentales alors que ce n’est pas véritablement nécessaire.’

 

Que se passe-t-il dans votre tête ?

 

‘Le stress n’est pas toujours une mauvaise chose. Il y a toute une phase de tension qui précède le mauvais stress et il n’y a pas de quoi s’inquiéter. C’est le type de tension que vous pourriez considérer comme faisant partie du piment de la vie car cela nous permet de réagir plus rapidement et plus efficacement dans des situations difficiles, comme lorsque nous essayons de réaliser un gros projet au travail ou d’impressionner quelqu’un que nous aimons.

 

Mais si cette tension persiste trop longtemps, elle cesse d’avoir de tels effets positifs. Vous vous épuisez mentalement et le stress cesse de jouer en votre faveur: vous remarquerez que vous vous inquiétez beaucoup, que vous avez le cafard, que vous êtes irritable et peu sûr de vous, distrait et apathique. Chez Open Up, nous sommes conscients que les restrictions au travail et les contraintes dues à la COVID créent actuellement beaucoup de stress chez les gens.

Vous pourriez avoir la crainte de perdre votre emploi, ou peut-être avez-vous du mal à y arriver avec un revenu réduit. Tenter de travailler à la maison tout en vous occupant de vos enfants peut également être très stressant. Et tout cela dans un contexte d’inquiétude concernant le virus – que vous craigniez d’être infecté vous-même ou des proches vulnérables. Il n’est vraiment pas surprenant que beaucoup d’entre nous se sentent très stressés au travail.

 

Étapes pour gérer le stress mental

 

Éprouvez-vous beaucoup de symptômes mentaux du stress ? Il est important que vous ne l’ignoriez pas. Voici comment vous pouvez lutter contre ces symptômes de stress qui affectent votre esprit.

 

1. Soyez raisonnablement ambitieux

 

Fixez-vous de petits objectifs au début de chaque semaine et assurez-vous qu’ils soient réalistes. Vous n’avez pas besoin d’adopter une approche du tout ou rien, mais faites en sorte que les choses soient réalisables et concentrez-vous sur votre qualité de vie. Vous ressentirez un sentiment de satisfaction lorsque vous serez en mesure d’atteindre ces objectifs de court terme.

 

2. Exprimez vos pensées

 

Cela aide vraiment de discuter de ses pensées et de ses sentiments. Vous cherchez à vous défouler sur quelqu’un qui a tout compris ? Alors, choisissez quelqu’un qui vous connaît vraiment bien et qui voit le monde de la même manière que vous. Peut-être cherchez-vous un peu de clarté ou une nouvelle perspective ? Alors, choisissez quelqu’un qui ait une approche originale de la vie.

 

3. Apprenez la différence entre les choses que vous pouvez et ne pouvez pas contrôler

 

Faites attention où vous investissez votre temps et votre attention. Peut-être avez-vous remarqué que vous éprouvez beaucoup d’anxiété liée à la COVID, en particulier lorsque vous passez la plupart de votre temps à regarder ou à lire les actualités. Se focaliser sur des choses que vous ne pouvez pas contrôler peut être très épuisant. Par exemple, s’inquiéter de l’augmentation du taux d’infection ne contribuera pas à le réduire. Portez votre attention sur les choses que vous pouvez influencer. Par exemple, vous pouvez essayer de passer moins de temps sur les réseaux sociaux et plus de temps à exprimer de la gratitude. Prenez le temps de faire la distinction entre les choses que vous pouvez contrôler et celles que vous ne pouvez pas contrôler, et concentrez-vous sur ce quoi vous pouvez agir.

 

4. Changez votre façon de penser au stress

 

Parfois, votre attitude envers une chose qui se passe vous affecte plus que l’événement lui-même. Portez votre attention sur ce qui se passe physiquement en vous, au lieu de vous concentrer sur vos opinions concernant votre situation actuelle. Examinez attentivement les croyances qui pourraient vous amener à vous sentir plus stressé et acceptez l’idée qu’elles ne sont peut-être pas justes.

 

5. La règle du 5

 

Décomposez une situation stressante en ces 5 éléments: événement (vous avez envoyé un courriel à votre patron, mais il ne vous a pas répondu), pensée (vous avez fait quelque chose de mal ; vous allez vous faire virer), émotion (peur, incertitude ), comportement (vous vous figez) et conséquence (vous vous sentez mal et en danger).

 

Une fois que vous avez tout écrit, concentrez-vous sur les pensées : me servent-elles vraiment et pourrais-je les remplacer par quelque chose de plus utile ? Concernant l’exemple ci-dessus, vous pourriez opter pour quelque chose comme : mon patron est probablement occupé en ce moment. À l’avenir, vous pouvez avoir cette autre pensée lorsque vous vivez une situation similaire, ce qui modifiera vos sentiments et réduira votre niveau de stress. Vous vous redirigez essentiellement vers des pensées moins stressantes.

 

6. Identifiez des schémas

 

Cela aide à mieux comprendre ce qui pourrait vous amener à vous sentir stressé: y a-t-il des schémas évidents? Qu’est-ce qui vous fait vous sentir stressé et pourquoi? Tenez un journal – y a-t-il des points communs? Si vous pouvez déterminer d’où vient votre stress, vous réussirez mieux à briser ces schémas.

 

Aimeriez-vous parler à un psychologue en tête-à-tête et en savoir plus sur la façon de fixer des limites ? N’hésitez pas à réserver une consultation.