Voici ce que vous pouvez faire si vous vous sentez seul·e

20 Oct ‘22
5 min
Lisanne van Marrewijk
Corrigé par notre psychologue Emma White
illustratie van vrouw die alleen is

Bien sûr, ce n’est pas agréable, loin de là. Mais il est tout à fait normal de se sentir seul·e à certains moments. Comme il est logique que vous vous sentiez fatigué·e lorsque vous avez dépensé trop d’énergie, le sentiment de solitude vous envahit lorsque que vous ne ressentez aucun lien avec les autres ou que vous ne savez pas vraiment ce que vous voulez dans la vie.

 

Peu importe la manière dont il se manifeste, il est important d’en tenir compte et d’utiliser ce ressenti à bon escient. Car vous êtes tout à fait en mesure d’inverser la tendance !

 

Pourquoi se sent-on seul·e ?

 

Le mot “solitude” vous fait probablement penser à toutes sortes d’idées et de sentiments. Mais quelle est sa signification exactement ?

 

Dans le dictionnaire, la solitude est décrite comme étant “la situation d’une personne qui est seule, de façon momentanée ou durable”. “Mais ce n’est pas tout à fait ce que signifie la solitude et cela n’explique pas pourquoi une personne peut se sentir seule”, explique l’experte psychologue Emma White.

 

“La solitude, c’est le fait de ne pas se sentir connecté·e aux autres. Vous pouvez donc très bien avoir beaucoup de personnes autour de vous, mais vous sentir seul·e car le déclic ou la connexion avec ces personnes n’est pas là. Une personne qui se sent seule n’a pas de lien émotionnel avec les autres.”

 

En plus de cette solitude émotionnelle, vous pouvez vous sentir seul·e parce que vous manquez de contacts sociaux. C’est ce qu’on appelle la solitude sociale. Nous connaissons également la solitude existentielle : le sentiment de ne pas savoir quelle est sa place sur terre ou quel est le sens de la vie.

 

Vous êtes-vous déjà demandé ce que signifie la solitude pour vous ? Et quel est son impact ?

 

Quelle que soit la forme que prend la solitude, sachez que tout le monde l’éprouve de temps en temps. Après tout, il est logique de ne pas nouer de relation forte avec chaque personne rencontrée. Et souvent, ce sentiment s’estompe après un certain temps.

C’est toutefois un fait : la solitude est bel et bien présente dans notre quotidien. Plus fortement que par le passé. Un rapport annonçait d’ailleurs en 2021 que 14% des Français se retrouvaient en situation d’isolement… contre 9% une dizaine d’années plus tôt. 

 

Sachez donc que vous n’êtes pas seul·e à vous sentir seul·e. Ce simple constat, même s’il ne vous apporte pas de solution concrète – nous allons y venir – peut déjà vous apaiser quelque peu.

Que faire si vous continuez à vous sentir seul·e ? 

 

La solitude peut parfois vous accompagner sur la durée et avoir un impact sur vos pensées, votre humeur et votre fonctionnement. Elle n’est cependant pas une fatalité. Bien entendu, chacun la ressent de manière différente et y fera face à sa manière. Si vous y êtes confronté·e, ces conseils de notre experte Emma White vous seront sans doute utiles.

 

Prarlez-en

 

Parler de ses sentiments est l’une des mesures les plus efficaces à prendre. Le dialogue aide à libérer les tensions que vous retenez et contribue à gérer les pensées, les émotions et les inquiétudes.

 

Partagez vos sentiments avec quelqu’un en qui vous avez confiance. Il peut s’agir d’un membre de votre famille, d’un·e collègue avec lequel/laquelle vous vous entendez bien, d’un proche ou encore d’un expert psychologue. 

 

Vous ne savez pas où aller pour en parler ? Vous pouvez enregistrer un mémo vocal dans votre propre téléphone, par exemple via une conversation WhatsApp avec vous-même. Le simple fait de parler sans tabou de ce que l’on ressent est très souvent salvateur. Vous pourrez ensuite effacer le message enregistré.

 

Notez vos pensées et vos sentiments

 

En plus d’en parler avec d’autres, il est utile d’écrire ses sentiments et ses pensées pour soi-même. L’écriture est un moyen de traiter ses émotions et de mettre de l’ordre dans ses idées.

 

D’ailleurs, si vous éprouvez des difficultés à vous confier à d’autres personnes, le fait d’écrire vous aidera à échanger avec quelqu’un par la suite. Organiser vos pensées vous aide à les maîtriser et à les partager plus facilement.

 

Réfléchissez à ce que signifie la connexion pour vous

 

Qu’est-ce qu’une connexion à vos yeux ? Quand vous sentez-vous connecté·e aux personnes qui vous entourent ? Dans quel genre de situation, avec quelles personnes et à cause de quoi ? Voulez-vous plus de contacts avec les gens ou simplement de la profondeur et de l’ouverture dans les relations que vous avez déjà ? 

 

Pensez-y calmement, afin de vous mettre en quête de cette fameuse connexion qui vous fait du bien. Qu’importe sa forme. Vous comprendrez alors ce dont vous avez besoin pour vous sentir moins seul·e.

 

Soyez actif·ve

 

Le sport ne vous aide pas seulement à vous sentir mieux physiquement et mentalement, c’est aussi le moyen idéal de rencontrer de nouvelles personnes qui partagent les mêmes intérêts. Pourquoi dès lors ne pas vous initier à une nouvelle discipline ?

 

Vous pouvez également utiliser le sport pour établir un contact plus profond avec une personne que vous connaissez déjà. Demandez-lui par exemple si elle aimerait suivre un cours de sport avec vous ou convenir d’une promenade hebdomadaire. Vous ferez alors d’une pierre deux coups : planifier un exercice régulier tout en nouant un lien amical.

 

Dites “oui”

 

Lorsque vous vous sentez seul·e, vous pouvez (inconsciemment) dire non à certaines choses parce que vous pensez que ce n’est pas pour vous ou parce que vous n’en avez pas envie. Veillez à ne pas vous isoler et dites “oui” plus souvent. En disant “oui”, vous ferez plus d’activités constructives et serez plus souvent au contact des gens.

 

Acceptez la solitude

 

Peut-être est-ce étonnant pour vous mais accepter tous les sentiments que vous éprouvez, y compris la solitude, fait aussi partie des solutions pour vous aider à retrouver le bien-être. Apprenez à être sociable avec vous-même. Considérez-vous comme votre propre meilleur·e ami·e et sortez avec vous-même !

 

Qu’il s’agisse de lire un livre dans un café, d’aller au cinéma ou de visiter un musée, faites ce que vous avez envie de faire, sans attendre qu’une autre personne vous pousse à le faire. Après tout, vous n’avez pas à faire plaisir à qui que ce soit. Il y a même de fortes chances que vous preniez plus de plaisir à être avec vous-même que vous ne l’aviez pensé auparavant.

 

Concentrez-vous sur ce que vous pouvez influencer

 

Heureusement, il existe de nombreux aspects sur lesquels vous pouvez agir en matière de solitude, à l’image des conseils ci-dessus. Essayez d’éviter les choses qui échappent à votre contrôle. Par exemple, se comparer aux autres ne sert à rien. Concentrez-vous sur vous-même et sur ce dont vous avez besoin en ce moment.

 

Se sentir seul·e est humain

 

La solitude est humaine et n’est pas nécessairement une mauvaise chose. “Si vous vous sentez seul·e, considérez ce sentiment comme un déclencheur pour raviver vos contacts sociaux, rencontrer de nouvelles personnes ou renforcer vos liens avec votre famille et vos amis”, conclut Emma White.

 

Vos sentiments sont là pour vous dire ce dont vous avez besoin.

 

Bien sûr, vous pouvez toujours en parler à un professionnel. Un expert psychologue vous aidera à découvrir d’où viennent vos sentiments et comment briser la solitude. Après tout, vous n’avez pas besoin de vous débrouiller tout·e seul·e.