Pourquoi faire plus de pauses (et comment faire)

Par la rédaction d'OpenUp
Corrigé par notre psychologue Madelief Falkmann
Emploi du temps surchargé, date limite, stress, je suis hyper concentré(e), j’ai pris des vacances la semaine dernière, je suis en congé demain… Il y a toujours une raison de ne pas faire de pause. Mais souvent, nous ne voyons pas toutes les bonnes raisons de s’arrêter un instant. Par exemple, le fait que les pauses améliorent réellement les performances et l’efficacité au travail. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment ça marche, et comment faire des pauses plus régulières.

 

Vous n’en avez peut-être pas l’impression, mais lorsque vous prenez une pause, vous vous rendez service à vous-même et à votre productivité. Vraiment. Tout se résume aux raisons suivantes :

 

1. Faire une pause crée un espace pour de nouvelles idées

 

Imaginez que vous êtes en train de travailler sur une tâche ardue que vous n’arrivez pas à terminer. Après une pause ou le lendemain matin, vous ouvrez à nouveau votre ordinateur portable et, soudain, la solution apparaît comme par magie.

 

Les pauses, qu’elles soient longues ou courtes, favorisent la créativité et augmentent la capacité de résolution des problèmes. Vous verrez de nouveaux schémas qui vous étaient auparavant invisibles, lorsque vous crouliez sous le travail.

 

Lorsque nous faisons une pause, notre cerveau passe d’un mode de pensée « focalisé » à un mode de pensée « diffus ». Cela signifie que notre esprit s’ouvre à nouveau à toutes sortes de nouvelles informations. Nous sommes capables de nous détendre, de rêvasser et d’agir en pilote automatique. Les recherches montrent que c’est lorsque nous nous trouvons dans cet état diffus que les nouvelles idées surviennent. Ce qui explique pourquoi vous avez autant de bonnes idées sous la douche ou en rentrant chez vous à vélo !

 

2. Votre niveau de stress diminue

 

Nous sommes souvent stressés lorsque nous sommes occupés. Et lorsque nous sommes occupés, nous avons tendance à sauter nos pauses. C’est dommage car, à court terme, les pauses réduisent notre niveau de stress et, à long terme, elles réduisent notre risque de développer un burnout.

 

Faire des pauses vous permet de réfléchir à vos émotions (de stress) et de mettre une certaine distance entre vous et elles. Cela vous aide à vous détendre à nouveau.

 

Astuce : Cette méditation guidée de mindfulness vous aidera à évacuer vos pensées et à réduire votre niveau de stress.

 

3. Vous prenez des décisions plus facilement

 

Votre travail vous oblige à prendre de nombreuses décisions ? Le cas échéant, vous risquez de développer une fatigue décisionnelle au cours de la journée, ce qui signifie que les décisions vous coûtent. Cela est lié à l’état d’esprit diffus, que vous aurez du mal à atteindre si vous n’avez pas fait de pause depuis longtemps. Cet état est nécessaire lorsque vous essayez d’assimiler les informations dont vous avez besoin pour prendre une décision. En faisant des pauses, vous rechargez vos batteries et augmentez votre capacité à faire de bons choix.

 

4. Vous augmentez votre productivité

 

Des recherches révèlent que les micro-pauses sont bénéfiques pour notre niveau de concentration et que cela nous rend plus productifs. Une micro-pause ne doit pas forcément durer plus de quelques minutes pour avoir un effet positif. Vous pouvez vous comparer à un élastique : si vous l’étirez en permanence, il finira par se rompre. Le fait de relâcher la tension, même brièvement, fait toute la différence.

 

Une micro-pause peut prendre la forme d’une brève promenade au bureau, d’une rêverie de quelques minutes, d’une collation, d’une conversation avec un collègue, d’une vidéo de chat (ou de chien) ou de la lecture de quelques pages d’un livre.

 

5. Votre mémoire s’améliore

 

Votre poste requiert que vous absorbiez une myriade d’informations ? Ou vous suivez des cours après le travail ? Le cas échéant, l’alternance de courtes sessions d’apprentissage et de pauses vous aidera à vous concentrer et à mieux retenir les nouvelles informations.

 

Essayez la technique Pomodoro. Dressez une liste de vos tâches et notez le nombre de Pomodoro (un Pomodoro équivaut à 25 minutes) dont vous avez besoin par tâche. Réglez votre minuteur pour 25 minutes. Lorsque le minuteur se déclenche, faites une pause de cinq minutes. Ne trichez pas ! Puis passez au Pomodoro suivant. Après trois Pomodoro, accordez-vous une longue pause.

 

6. Vous êtes plus énergique

 

L’impact positif des pauses ne se limite pas à l’humeur, la créativité et la productivité pendant la journée. Des universitaires ont découvert que la pause déjeuner est bénéfique à long terme. En effet, les collaborateurs qui prennent une pause déjeuner ont plus de force et d’énergie. Considérez cela comme une batterie que vous devez recharger. Si vous continuez sans faire de pause, votre batterie se déchargera et il vous faudra encore plus de temps pour la recharger.

 

7. Faire des pauses entre collègues crée des liens sociaux plus forts

 

Si votre pause consiste en une conversation, un déjeuner entre collègues ou une promenade avec quelqu’un, vous en tirerez un double avantage : vous vous détendrez et vous vous rapprocherez de vos collègues.

 

Vous pouvez partager des expériences de moments difficiles au travail ou choisir de ne pas parler ou de ne pas penser du tout au travail pendant un certain temps. En renforçant vos relations avec vos collègues, vous aurez le sentiment de faire partie d’un groupe, ce qui est excellent pour votre santé mentale.

 

8. Les pauses favorisent des habitudes saines

 

Si vous êtes débordé(e) et stressé(e), vos bonnes habitudes, comme manger sainement, faire de l’exercice et dormir suffisamment, sont plus susceptibles d’être négligées. En effet, quand on est occupé (par exemple par le travail), l’attention a tendance à se déplacer. Vous êtes si concentré(e) que vous oubliez de penser à votre santé.

 

En prenant une bonne pause déjeuner, vous vous accordez explicitement du temps et de l’espace pour ces habitudes saines : préparer un repas sain, faire une petite balade, faire du sport et se reposer.

 

Comment prendre suffisamment de pauses (de qualité) ?

 

Les pauses sont bénéfiques pour vous et pour vos performances professionnelles. Mais comment vous assurer de les prendre ? Voici quelques conseils que nous appliquons nous-mêmes dans notre vie quotidienne :

 

1. Réglez une alarme quotidienne pour votre pause déjeuner et réservez du temps dans votre agenda. Lorsqu’elle se déclenche, terminez votre phrase et commencez votre pause.

 

2. Utilisez la technique Pomodoro à l’aide de ce TomatoTimer pour gérer vos micro-pauses : toutes les 25 minutes, vous recevrez une notification vous indiquant qu’il est temps de faire une courte pause. Après trois cycles, il est temps de prendre une pause plus longue.

 

3. Tirez parti de vos pauses pour vous adonner des activités dissociées de vos activités professionnelles. Vous passez une grande partie de vos heures de travail assis devant un écran ? Alors allez vous promener (et laissez votre smartphone dans votre poche). Vous bougez beaucoup au travail ? Allez donc vous asseoir ou vous allonger dans l’herbe au soleil pendant un moment.

 

4. Allez chercher un café à tous vos collègues. En passant dix minutes à faire du café, vous donnerez à votre cerveau le temps de se reposer. Et ce ne sont pas vos collègues qui s’en plaindront.

 

5. Invitez vos collègues à faire une promenade ou déjeuner avec vous à une heure fixe chaque jour. Ainsi, vous pourrez vous tenir mutuellement à vos rendez-vous de promenade ou de déjeuner.

 

6. Collez un post-it sur votre écran pour vous rappeler de faire une micro-pause. Même une micro-pause où vous inspirez et expirez tranquillement dix fois a de nombreux effets bénéfiques.

 

7. Discutez avec vos collègues. C’est un excellent moyen de faire une micro-pause tout en renforçant vos relations sociales par la même occasion.

 

8. Placez un livre (de préférence sans rapport avec le travail) sur votre bureau pour vous rappeler de lire une page toutes les demi-heures, par exemple.

 

9. Ne grignotez à votre bureau, mais profitez-en pour en faire une petite pause à part entière.

 

10. Dites-le à haute voix : Le repos est aussi productif.

 

À présent, vous avez probablement compris que lorsque vous faites une pause, vous vous rendez service à vous-même, à votre efficacité au travail et à votre entourage. Et vous disposez également des bons outils pour le mettre en pratique. Alors, qu’attendez-vous pour faire une pause ?