Blue Monday : Comment affronter le “jour le plus déprimant” de l’année ?

16 Jan ‘23
4 min
Annemarie Andre
Corrigé par notre psychologue Marina Pacini

Aujourd’hui, c’est le jour le plus déprimant de l’année. Du moins, selon le Dr Cliff Arnall, psychologue. Mais le Blue Monday existe-t-il vraiment et est-il possible d’être de bonne humeur malgré tout en ce jour un peu particulier ?

 

Dans cet article, vous en saurez plus sur les origines du Blue Monday. Nous vous ferons également part de quelques conseils de notre psychologue Marina Pacini pour booster votre humeur.

 

D’où vient le Blue Monday ?

 

Le Blue Monday (en français, lundi bleu ou lundi déprimé) a vu le jour en 2005 et revient chaque année le troisième lundi de janvier. A l’origine de cette journée, on retrouve le psychologue Dr Cliff Arnall, désireux de déterminer le jour le plus déprimant de l’année. Parmi les variables prises en considération, citons notamment “W” pour weather (météo), “D” pour debt (dette), “T” pour time (temps,, dans le sens du nombre de jours après Noël) et “M” pour motivation. Cela ne semble pas très scientifique, n’est-ce pas ?  

 

Eh bien, vous avez raison : ce n’est pas le cas. Depuis sa création, de nombreux universitaires se sont prononcés contre cette formule pseudo-scientifique et le battage médiatique qui l’entoure. Même son inventeur, Cliff Arnall, a exprimé des opinions critiques sur le sujet. Alors, pourquoi avoir introduit le “Blue Monday”? 

 

À l’origine, derrière ce concept se cache la société de voyage britannique Sky Travel. Dans un communiqué de presse, elle voulait montrer que le mois de janvier était une période particulièrement maussade. Et, bien sûr, encourager les gens à réserver leurs vacances. Une belle opération marketing qui n’a apparemment rien perdu de sa puissance au fil des ans.

 

💡En savoir plus : 14 livres qui changent votre état d’esprit (conseillés par les psychologues)

 

Pourquoi sommes-nous de mauvaise humeur ?

 

La formule est peut-être absurde, mais on ne peut nier que la grisaille de l’hiver a un impact sur l’humeur de certaines personnes. En France, près de 5% de la population souffre de dépression saisonnière. De nombreuses personnes se plaignent de sautes d’humeur ou d’un sentiment de léthargie en automne et/ou en hiver.

 

L’experte psychologue Marina Pacini constate également que la période qui suit Noël et le Nouvel An est stressante pour bon nombre de personnes. “D’une manière générale, le Nouvel An est associé à de nombreuses attentes dans divers domaines de notre vie. Bien que des résolutions significatives puissent être un moyen vraiment sain et utile de guider nos vies, nous avons tendance à idolâtrer le résultat final, au lieu de nous concentrer sur le processus et nos progrès quotidiens pour atteindre ces résolutions.” 

 

Outre les attentes, la nostalgie est également à blâmer pour notre mauvaise humeur. “Nous attendons généralement les fêtes avec impatience dès le début de l’hiver. Pour beaucoup, c’est une période heureuse que nous passons avec nos proches et qui passe en un clin d’œil.” Il est donc normal que nous n’aimions pas le retour à la normale.

 

📚 Ceci pourrait également vous intéresser : Comment intégrer ses résolutions du Nouvel An dans sa vie quotidienne ?

 

Conseils pour être de bonne humeur lors du “Blue Monday”

 

Comment booster votre humeur, non seulement en plein “Blue Monday”, mais également pendant tout l’hiver ? Découvrez les conseils de notre experte psychologue Marina.

 

1. Bougez

Pendant les fêtes de fin d’année, nous avons tendance à passer des heures sur le canapé. Les douceurs de Noël et le vin chaud que nous consommons en décembre nous incitent à prendre de mauvaises habitudes. Essayez de vous remettre progressivement en forme après Noël, et bougez. 

 

“L’un des meilleurs moyens de se motiver et de stimuler son énergie est le mouvement”, poursuit Marina. “Être physiquement actif est l’un des meilleurs conseils fondés sur des données probantes pour les personnes qui ont tendance à souffrir d’humeur dépressive.” Alors, allez-y : commencez dès ce soir, même si ce n’est qu’une petite promenade.

.

 

2. Faites le plein de lumière naturelle

 

En hiver, la diminution du nombre d’heures de lumière du jour a tendance à avoir un impact sur l’humeur. Dans la mesure du possible, essayez de sortir en journée et de profiter de la lumière du jour. Par exemple, vous pouvez sortir entre deux réunions à la place de votre pause à la machine à café, ou organiser votre journée de travail différemment.

 

3. Partagez votre expérience

 

Il est utile de parler à d’autres personnes et de créer de solides relations. Ravivez une vieille amitié ou organisez quelque chose avec vos amis. Vous pouvez exprimer les difficultés que vous rencontrez vis-à-vis de la nouvelle année, ou simplement passer des moments précieux à rire et à vous détendre ensemble.

 

4. Prenez de nouvelles habitudes

 

Vous avez déjà pris vos résolutions du Nouvel An ? Si ce n’est pas le cas, laissez notre professionnelle du bien-être mental vous inspirer : “La nouvelle année peut être un bon coup de pouce pour prendre de nouvelles habitudes, comme tenir un journal ou méditer.” Essayez de ne pas être trop strict·e envers vous-même. Souvenez-vous : le voyage est la destination !

 

Vous avez du mal à vous lancer seul·e ? Laissez OpenUp vous aider à adopter vos nouvelles habitudes ! Sur notre plateforme interactive Spaces to OpenUp, vous pouvez vous inscrire à nos séances de méditation pour débutants et à nos sessions de groupe. Pour un début d’année 2023 en pleine conscience !