10 conseils pour plus de confiance en soi

19 Jul ‘21
5 min
Jan Helder

La confiance en soi est importante pour avancer agréablement dans la vie. Comment naît exactement la confiance en soi ? Et pourquoi est-elle parfois ébranlée? La psychologue d’Open Up Shannon explique ce qu’est la confiance en soi – et ce que vous pouvez faire pour la maintenir.

 

‘Est-ce que je pose une question stupide? Est-ce que je le fais bien? Est-ce que je lui plais ?’ Le manque de confiance en soi peut avoir des conséquences dans de nombreux aspects de votre vie – au travail, pendant vos études et dans vos amitiés. Et même si c’est très humain, cela peut être sacrément gênant. Shannon: ‘La confiance en soi, c’est : est-ce que j’ose entreprendre des choses? Est-ce que j’ai confiance dans ma capacité à faire des choses ? Et ce n’est pas une chose statique, mais un processus changeant qui se poursuit tout au long de la vie.’

 

Dans le cadre de la psychologie, nous distinguons deux fondements essentiels sur lesquels repose votre développement, à savoir votre disposition innée – la nature – et les expériences que vous acquérez dans votre vie – la culture. Ces deux influences déterminent également votre degré de confiance ou d’insécurité dans certaines situations.

 

Vos parents vous ont-ils donné une forte personnalité? Cela a alors une influence positive sur votre confiance en vous. Est-ce qu’on s’est moqué de vous lors d’une présentation à l’école? Cela affecte votre estime de vous. Parfois, cela se produit de manière structurelle – par exemple dans le cas de l’intimidation. L’évitement peut alors se produire: vous évitez alors des situations dans votre travail ou dans votre vie privée afin de ne plus ressentir ce sentiment désagréable.

 

Réseaux sociaux ou pas?

 

L’utilisation des réseaux sociaux est discutable lorsqu’il s’agit de confiance en soi pour une raison. Shannon: ‘Nous sommes des animaux grégaires, nous voulons appartenir à un groupe. Réaliste ou non : c’est dans la nature humaine que de vouloir correspondre à l’idéal présenté sur les réseaux sociaux. Si vous remarquez que votre confiance en vous est déjà naturellement un peu fragile, alors l’utilisation des médias sociaux ne vous aidera probablement pas.’

 

‘Réaliste ou pas, il est humain de vouloir correspondre à l’idéal présenté sur les réseaux sociaux.’

 

La culture joue également un rôle dans la confiance en soi. Dans notre société, par exemple, la performance individuelle est centrale, alors qu’en Asie, la collectivité est majoritairement considérée comme plus importante. L’échec individuel a donc plus de poids dans notre société : si vous ne savez pas ce que vous faites ou si vous ne réussissez pas à un moment donné, vous avez l’impression que c’est de votre faute. L’adage Let’s keep it fun est également très présent chez nous. Cela n’aide pas beaucoup lorsque vous vous sentez honteux ou vulnérable. Bon à savoir : ces sentiments s’atténuent souvent avec l’âge: notre capacité à relativiser grandit avec l’âge.

 

Vous pouvez le faire vous–même

 

Est-ce important pour votre confiance personnelle que vous soyez à la maison ou au travail? Dans une certaine mesure. Bien sûr, une culture d’entreprise et une bonne adéquation professionnelle ont un effet sur le degré de sécurité ou d’insécurité que vous ressentez dans un travail. Mais les expériences qui vous ont donné confiance en vous – pour le meilleur ou pour le pire – vous les portez toujours et dans toutes les situations comme un sac à dos. Heureusement, ce sac à dos n’est pas fermé : il est toujours possible d’y ajouter des expériences relativisantes et fortifiantes.

 

1. Réalisez: c’est normal

 

Tout le monde se sent peu sûr à un moment donné de sa vie. Même des artistes qui se produisent pour la énième fois devant des millions de personnes. Ce n’est pas bizarre ou stupide si vous n’êtes pas sûr de vous.

 

2. Concentrez-vous sur le positif et célébrez votre succès!

 

Notez 3 points pour vous-même chaque soir, en vous concentrant sur ce que vous avez bien fait ou ce qui s’est bien passé grâce à vous. (Par exemple: ‘Je me suis cuisiné un repas sain aujourd’hui.’)

 

3. Demandez aux gens autour de vous quels sont vos aspects positifs

 

Souvent, l’image que vous avez de vous-même est injustement noircie par rapport à celle que les autres ont de vous. Demandez: ‘Quand tu penses à moi en tant que personne, qu’est-ce qui te vient à l’esprit?’

 

4. Ne vous comparez pas trop aux autres

 

Ne regardez pas les autres corps, les carrières, les accomplissements ou les maisons : concentrez-vous sur vous-même et évaluez objectivement votre propre situation. Il n’est pas réaliste de se comparer à un sportif de haut niveau alors qu’on vient de débuter dans le sport. Entraîner votre esprit est comme entraîner votre corps : entraînez-vous beaucoup et soyez discipliné, alors cela deviendra de plus en plus facile.

 

5. Regardez-vous avec douceur

 

Regrettez-vous quelque chose que vous avez dit ? Pensez-vous que vous avez fait une erreur? Pensez à ce que vous diriez à un ami qui serait à votre place. Écrivez-le et dites-le-vous dans le miroir.

 

6. Jetez un regard critique sur vos comptes de réseaux sociaux

 

Quel effet les réseaux sociaux ont-ils sur vous? Si vous trouvez que leur utilisation vous laisse parfois un arrière-goût désagréable, réfléchissez à ce qui peut en être la cause et à ce que vous aimez vraiment. Fixez-vous un temps d’utilisation maximum et voyez ce que vous pourriez faire du temps qu’il vous reste.

 

7. Diminuez les attentes

 

Même en étant un peu moins performant, cela reste largement suffisant pour vous en sortir.

 

8. Remplacez J’ai besoin de par Je peux

 

Maintenant regardez si vous voulez encore faire des choses. Autorisez-vous à ne pas faire quelque chose lorsque vous avez besoin de temps pour vous.

 

9. Essayez un psychologue

 

Ils sont là pour vous poser des questions essentielles et constructives – pour examiner vos pensées et voir lesquelles sont correctes et lesquelles ne le sont pas, et pour vous aider à gérer vos peurs.

 

10. Donnez-vous du temps

 

L’insécurité ne se produit pas ou ne change pas du jour au lendemain. La confiance en soi non plus. Accordez-vous du temps et de l’espace pour y faire face. Concentrez-vous sur les étapes que vous franchissez et sur les progrès que vous faites, au lieu de vous concentrer uniquement sur l’objectif final.